Rouge avec un Toit Ouvrant

C’est l’histoire d’une adoption. « Rouge avec un Toit Ouvrant », c’était ma réponse à la question malveillante et réitérée d’une psychologue de l’adminsitration qui ceherchait à nous dissuader d’adopter, « à quoi doit resembler l’enfant que vous voulez adopter.

Il était claire que cela ne s’annonçait pas bien. Mais c’était sans compter avec notre obstination.

C’est aussi l’histoire de notre contact avec le Vietnam de 1995, un pays dont on n’avait qu’une vague idée à travers des films tous tournés en Thailande. Un Vietnam qui était en train de s’éveiller après vingt ans d’un régime qui en avait fait le pays le plus pauvre du monde avec le Bangladesh.

C’est encore la découverte de nouveaux amis merveilleux, tant vietnamiens, dont certains sont encore nos amis vingt cinq ans plus tard, que les aventuriers qui prospéraient dans le pays en exploitant ses ressources et sa nouvelle économie, qui essayaient d’aider les enfants de Hanoï aussi.

Écrit un quart de siècle plus tard, cette chronique se joue de la mémoire, met en lumière des moments clés et procède comme un film que l’on aurait monté en choisisssant les scènes qui comptent.

C’est aussi la découverte de deux petites filles, Hoa et Hao, qui deviendront Émilie et Margaux.

Le livre est en format papier et au format Kindle.

En voici quelques pages, juste pour se mettre en appétit …

Bien entendu, tous mes autres livres, en particulier l’adoption de Margaux, l’année suivante se trouve dans cette rubrique :

LIVRES ET ROMANS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s